CAMEROUN: APPEL PANAFRICAIN EN FAVEUR DE L’INTENSIFICATION DE L’OPÉRATION RÉSISTANCE JUSQU’AU BUT | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

CAMEROUN: APPEL PANAFRICAIN EN FAVEUR DE L’INTENSIFICATION DE L’OPÉRATION RÉSISTANCE JUSQU’AU BUT

Mbouamassok180511500Mes chers cohéritiers Camerounais, Mes chers cohéritiers Africains, Mes chers amis résistants aux injustices et à l’oppression de par le monde, Le 23 Février 2011, nous lancions au Cameroun, l’opération 3résistance Jusqu’au But ». Dans la conduite de cette opération nationaliste et révolutionnaire, le centre d’intérêt reste la chute du régime néocolonial en place pour le grand malheur de mon Peuple, le Peuple Camerounais ainsi que la neutralisation à terme, du système néocolonial et impérialisme qui empêche au continent mère et père de l’humanité de se mouvoir en conformité de ses propres desseins, et aux peuples héritiers légitimes de l’Afrique d’aspirer et d’accéder au bonheur, à la liberté et à la dignité.

Au cours de la première phase de la conduite de Résistance Jusqu’au But, nous programmé et concrétisé 9 sorties populaires entre février et juin 2011. Au plan local, le pouvoir et ses accompagnateurs pour la plupart produits de la même école de suivisme politique, ont su mener une contre révolution, aujourd’hui par la répression armée dans les manifestations, demain par l’assignation à domicile du l résistant que je reste, après demain par les séquestration et les déportation dans des forêts vierges à dangers certains, ou alors, par l’internement dans les cellules de police ou de gendarmerie. Pendant ce temps, à internet, une certaine diaspora continuait à animer ses circuits par le langage. Hélas, simplement par le langage.

A l’heure où nous sommes, 15 de mes partisans et militants nationalistes proches des vues que je défends sans rompre dont Combattant Tagne Mewe cadre politique de la Nouvelle Dynamique Nationaliste Africaine NODYNA, pour avoir accepté d’affirmer q’un bulletin de vote ne peut venir à bout d’une dictature du genre en mouvement au Cameroun, restent depuis octobre 2011, dans le cadre de l’action en convergence avec les options de Résistance Jusqu’au But, poursuivis devant les tribunaux néocoloniaux qui ont, depuis le 22 octobre 2012, instruit par mandat de dépôt signé à l’audience, mon incarcération ensemble avec Combattant Yon Mbok à la prison de New Bell pour 6 moi de détention.

Au moment où je viens d’achever la « revue des troupes » des résistants Camerounais convaincus, décidés et déterminés, je me propose d’intensifier sans délai l’opération nationaliste et révolutionnaire Résistance Jusqu’au But dont le slogan principal est :

« Abek BIYA MoufDé », expression du pidjin Camerounais signifiant « S’il te plait Biya, Dégage ».

Chers cohéritiers Nationalistes agissants Camerounais,
Chers cohéritiers Nationalistes Panafricains agissants
Chers amis défenseurs des causes humaines élevées dont liberté et la justice de par le monde,

Halt aux peurs et aux hésitations

Il y a parmi vous des compagnons de bonne fois (je le pense),  qui ont continué à me suggérer de laisser le temps aux gouvernants encore en place pour le grand malheur de mon Peuple, arguant que l’âge de l’animateur central du clan néocolonial chez nous ne lui autorisait plus de ne pas réaliser, au moins, une des « petites-grandes réalisations » qu’il a pris l’engagement électoral solennel de mettre en œuvre dès janvier 2012. Ce 18 décembre 2012, il ne reste que 12 jours pour enfermer dans les tiroirs de l’histoire, cette autre année,  la 30è au pouvoir du géniteur des vols, des détournements, de la corruption à une échelle inconsidérée bref, cet individu qui sera parvenu à neutraliser totalement l’éthique et de la morale au sein de la société Camerounaise, aussi bien que, entre autres, à la désacralisation du bien public au Cameroun. Le constat est là. Toujours rien. Et avec ce régime en place, la situation va demeurer telle. Face à cette réalité constante, les Combattants de la libertés, les résistants agissants au Cameroun et de par l’Afrique ne peuvent plus, ne doivent plus s’autoriser de croiser leurs multiples bras et mettre en veilleuse leurs multiples cerveaux ou de se mettre à spéculer avec des discours sans effet palpable sur le terrain de la résistance. NON. Ils se doivent d’agir, d’agir et de seulement AGIR. Se portant définitivement au dessus de tous les égos, de toutes les peurs (y compris la peur de la naturelle et impérative mort) de toutes les hésitations et neutralisant toutes les barrières à dessein érigées par l’ennemi néocolonial pour rendre à long terme compliquer, la construction d’une synergie d’action concertée.

Que faire en cas d’obstruction des voix institutionnelles de progrès ?

Il doit être accepté par tous, que là où les voies de faire prévaloir la volonté et les aspirations du Peuple par les canaux institutionnels comme le démontre la gestion du processus électoral Camerounais depuis toujours, le Peuple concerné est fondé à envisager et à opter pour d’autres voix d’action pour son bien. Dans ce sens et à juste titre, un penseur Américain, à raison, soutien : « Ceux qui rendent impossibles les révolution pacifiques, rendent incontournables les révolutions violentes ». Le pouvoir marque son refus permanent de favoriser au Cameroun, un réel et franc dialogue citoyen propre à permettre une expression plurielle face aux enjeux socio- politique, économique et culturel du moment au sein de notre société. Je soutiens depuis toujours qu’il est devenu impérieux de parvenir à la refondation du Cameroun au travers d’un Conclave Souverain du Peuple Camerounais dont les débats partiraient de la base au sommet, impliquant ainsi, à l’opposé des « conférences nationales souveraine des intellectuels et politiciens », la totalité des savoirs du Peuple dans toutes ses composantes. Le moment de faire absolument prendre en compte cette option de refondation est arrivée. Et cette option novatrice est, dans notre esprit nationaliste panafricain, à instituer dans l’ensemble de l’Afrique restée en marge du progrès démocratique et économique jusqu’à date.

Chers cohéritiers Nationalistes agissants Camerounais,
Chers cohéritiers Nationalistes Panafricains agissants
Chers amis défenseurs des causes humaines élevées dont liberté et la justice de par le monde,

je m’adresse ici aux hommes et femmes à conscience consciente
C’est le lieu de lancer un APPEL à tous les Camerounais et Africains à conscience consciente, pour les inviter à s’approprier l’opération Résistance Jusqu’au But, qui deviendrait ainsi le véhicule par excellence de l’expression de notre détermination commune de faire à tous les prix, à travers l’Afrique concernée, bouger les lignes du statu quo néocolonial qui embrigade nos communautés depuis des décennies. Je reste à l’attente de la mobilisation de tous les interpellés, qui ne peuvent être, en réalité, que du restreint cercle des hommes et femmes à formation humaine réussie, à distinguer de l’opposée de celle-ci, donc ratée, telles qu’elles sont ainsi présentées par un penseur Camerounais dénommé Fonkoua Teguia :

       « …Formation humaine réussie lorsqu’elle est parvenue à allumer dans le cœur de l’homme le feu humain de la vie et à susciter en lui assez d’énergie pour l’entretenir. Est-elle ratée, alors la voix des sollicitations biologiques étouffant celle des appels de l’esprit se veut seule ordonnatrice de la vie. Le cœur se vide de toute sensibilité humaine et sa victime se tient prête à toute les démissions pour augmenter sa surface matérielle, prête à vendre père, mère, fils et peuples pour se hisser au sommet de l’argent ».

Et Fonkoua Tegui d’ajouter :
« Ce n’est que celui-là qui se sent toujours interpellé par ces appels de l’humanité en lui, qui, dans la déconfiture des valeurs, voit sa propre défaite et n’a de repos que devant la situation redressée et les torts réparés, ce n’est que celui-là qui est autorisé à inscrire sa vie dans le registre des vies humaines proprement dites. »

Courage et lutte permanente donc en 2013 devant nous, chers compagnons des luttes de résistance à travers l’Afrique.

Que la solidarité de tous soit la garantie de la sécurité de chacun.

Humblement,
Sincèrement,
Panafricainement.

© Correspondance : Cbt. MbouaMassok, Résistant Camerounais, Leader Nationaliste Panafricain Agissant

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=259

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES