Donald Trump bannit trois nouveaux pays du territoire | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

Donald Trump bannit trois nouveaux pays du territoire

La Corée du Nord, le Venezuela et le Tchad ont fait leur apparition sur la liste des pays concernés par un nouveau décret migratoire américain annoncé par l’administration du président Donald Trump dimanche. Le Soudan disparait de cette liste concernée par le décret. Un nouveau décret migratoire émis par le président américain Donald Trump impose une interdiction partielle d’accéder au territoire américain aux ressortissants de huit pays. La nouvelle liste est basée sur les risques de sécurité avec les pays dont les gouvernements n’ont pas répondu aux demandes américaines de partage d’informations.

« Rendre l’Amérique sûre »

Donald Trump a affirmé que le pays « n’admettrait pas ceux qui ne peuvent pas être contrôlé en toute sécurité », dans une réaction sur Twitter, après publication de la liste de pays. « Rendre l’Amérique sûre est ma première priorité », a-t-il assuré. Corée du Nord, Tchad et Venezuela Le Tchad, L’Iran, la Libye, la Syrie, le Yémen, la Somalie, la Corée du Nord et le Venezuela, figurent sur cette liste qui sera effective à partir du 18 octobre, mais les mesures de restriction sont différentes selon les pays. L’ajout de Pyongyang et de Caracas élargit la liste des pays visés qui était au départ principalement composée de nations à majorité musulmane.

Le Tchad a quant à lui été ajouté même s’il est, selon le décret, « un partenaire important et de valeur pour le contre-terrorisme ». Le décret note la présence sur le sol tchadien de différents groupes djihadistes comme le groupe Etat islamique, Boko Haram ou al-Qaïda au Maghreb islamique. Haut-risque Les pays concernés sont établis comme des environnements à haut-risque dont la coopération avec les USA est « inadéquate » en ce qui concerne l’identification des individus et le partage d’information sur les individus criminels ou présentant un risque pour la sécurité, a indiqué un haut responsable de l’administration Trump.

Visas Le décret suspend tant l’entrée pour les immigrants que les visas non liés à l’immigration du Tchad, de la Libye, de la Syrie, de la Corée du Nord et du Yémen. Il suspend tous les visas pour les Iraniens, à l’exception des visas étudiant et d’échange avec un contrôle renforcé. Le décret suspend l’entrée pour certains fonctionnaires du gouvernement vénézuélien et les membres de leur famille proche. Des restrictions similaires sont imposées aux ressortissants pour les visas d’immigration des Somaliens.

Auteur: Diasporaenligne.net

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=54353

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES