En Allemagne, des pilotes refusent de procéder à des expulsions | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

En Allemagne, des pilotes refusent de procéder à des expulsions

Dans plusieurs aéroports allemands, des pilotes ont refusé de transporter des réfugiés expulsés. Parallèlement, ces derniers font de plus en plus souvent appel de leur ordre d’expulsion, le plus souvent avec succès.

Plusieurs médias allemands rapportent que des pilotes refusent de participer aux procédures d’expulsion.

Suite à une demande d’information réclamée par die Linke, le parti de la gauche radicale, le gouvernement allemand a annoncé que 222 vols prévus avaient dû être annulés car les pilotes ont refusé de transporter des réfugiés afghans vers leur pays d’origine. L’Afghanistan reste un pays en proie à la violence et à la répression mais certaines régions ont été déclarées comme « sûres » par Berlin.

Entre janvier et septembre 2017, environ 85 refus ont été enregistrés auprès de la principale compagnie aérienne allemande Lufthansa et sa filiale Eurowings. Environ 40 refus sont venus de l’aéroport de Düsseldorf, où les expulsions controversées sont souvent accompagnées de manifestations sur le tarmac. La majorité des vols annulés, environ 140, concernent cependant l’aéroport de Francfort, le plus grand et le plus important d’Allemagne.

Michael Lamberty, porte-parole de Lufthansa, a pris la défense des pilotes « frondeurs », rappelant que la sécurité du vol était parfois en jeu.

« Au final, c’est le pilote qui prend la décision de ne pas transporter un passager, au cas par cas. Si il ou elle a l’impression que la sécurité du vol peut être affectée, il a le devoir de refuser le transport du passager, » dit Michael Lamberty, cité par la Westdeutsche Allgemeine Zeitung.

Selon le porte-parole, les pilotes de Lufthansa, avant de décoller, s’entretiennent parfois personnellement avec les passagers qui sont sur le point d’être expulsés. En général, ces personnes sont traitées comme des passagers normaux. Après tout, ils ont des billets valables. »

« Si le personnel de sécurité dans les aéroports disposent de certaines informations en amont, indiquant que la situation pourrait escalader durant l’expulsion, ils peuvent décider à temps de ne pas laisser les passagers monter à bord. »

L’Allemagne, championne des demandes d’asile

Malgré une hausse du nombre d’expulsions, l’Allemagne reste la destination numéro un pour les réfugiés et les migrants au sein de l’Union européenne. En 2017, l’administration a traité plus de dossiers de demandes d’asile que l’ensemble des 27 autres membres de l’Union européenne.

Sur les six premiers mois de 2017, l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF) s’est penché sur 388.201 cas, selon le quotidien die Welt, qui s’appuie sur des chiffres d’Eurostat, l’agence européenne de statistiques.

Parallèlement à l’accélération des expulsions, le nombre de demandeurs d’asile qui font appel de leur décision d’expulsion a lui aussi augmenté. Dans la première moitié de l’année, près d’une décision sur deux prises par le BAMF a atterrie devant un juge.

C’est presque deux fois plus que le nombre d’appels enregistrés sur la même période en 2016 – à ce stade, un demandeur d’asile sur quatre obtient gain de cause auprès de la justice en procédure d’appel.

Selon la chaîne publique NDR, entre janvier et novembre 2017, Berlin a déboursé près de 19 millions d’euros en procédures judiciaires, soit 7,8 millions d’euros de plus que l’an dernier.

Pour réduire le nombre de recours et accélérer les procédures d’explusion, le gouvernement a proposé la mise en place d’un nouveau programme en février 2018. Il s’agirait de donner 3.000 euros aux réfugiés dont les demandes d’asile ont été rejetés pour les motiver à accepter leur explusion.

Auteur : Elizabeth Schumacher

Publié pour la première fois le 5 décembre 2017

© Copyright DW – All rights reserved

La Deutsche Welle n’est pas responsable des sites internet externes

Source : http://p.dw.com/p/2oiA4

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=56120

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES