Ils nous disaient : « Allez mourir en Méditerranée » | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

Ils nous disaient : « Allez mourir en Méditerranée »

« La traite négrière existe en Libye. Tout le monde est armé, même les enfants. Ils prennent les femmes, les enferment, les torturent, ils te fouillent et te dépouillent. Les hommes et les enfants étaient sodomisés. Ils coupaient les doigts des filles en les coinçant dans la porte. […] Les passeurs nous ont poussés en mer en nous disant « Allez mourir en Méditerranée ». » témoignaient des femmes camerounaises recueillies à bord de l’Aquarius fin novembre.

Sur les 808 personnes secourues par les sauveteurs de SOS MEDITERRANEE cette semaine-là, le tiers était des femmes.
Premières victimes de l’enfer libyen, ces femmes, souvent mères, ont tout fait pour survivre et protéger leurs enfants malgré les épreuves. Une fois à bord de l’Aquarius, la pression retombe et se confier devient parfois une nécessité, comme un besoin vital de se délester de toutes les atrocités dont elles ont été victimes ou témoins. Un premier pas vers leur reconstruction.

Depuis 22 mois, SOS MEDITERRANEE relaie sans relâche la parole de ces femmes et de tous ceux qui fuient la Libye pour sauver leur vie.

En cette fin d’année, nous poursuivons notre mission, contre vents et marées, portés par le souffle de la mobilisation de tous les citoyens déterminés à savoir, à agir et à ne pas renoncer aux valeurs fondamentales d’humanité et de solidarité.

SOS MÉDITERRANÉE – Diasporaenligne.net

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=56029

Répondre

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES