La France s’engage à accueillir 10 000 migrants réinstallés | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

La France s’engage à accueillir 10 000 migrants réinstallés

Demain, la demande d’asile sera-t-elle de plus en plus instruite en amont de l’arrivée en France ? Après avoir annoncé fin août qu’il entendait permettre l’examen des dossiers depuis le Niger et le Tchad, Emmanuel Macron a chiffré ses intentions.

Lundi 9 octobre, la Président a indiqué que la France « ouvrira sur les deux prochaines années 10 000 places » pour des réfugiés qui seront réinstallés en France depuis le Niger, le Tchad, mais aussi de Turquie, du Liban et de Jordanie. Parmi ces 10 000 réfugiés accueillis d’ici à octobre 2019, 3 000 seront issus des « missions de protection avancées » de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides), au Niger et au Tchad qui débuteront « dans les prochaines semaines », a précisé le ministre de l’intérieur Gérard Collomb dans un communiqué.

Réinstallation, mode d’emploi

Il s’agit en fait d’étendre sur le territoire africain la réinstallation, une voie légale de migration jusqu’ici limitée au Proche-Orient. Relancée en juillet 2015 par l’Union européenne, la réinstallation consiste à permettre à un migrant installé dans un pays tiers et protégé par le Haut-Commissariat aux réfugiés de voir sa demande d’asile instruite avant son arrivée en Europe, puis de se rendre légalement dans le pays européen disposé à l’accueillir. Elle est à distinguer de la relocalisation, qui permet la même chose mais depuis deux pays européens, la Grèce et l’Italie.

Concrètement, explique Pascal Brice, le patron de l’Ofpra, « le HCR nous présente des dossiers qui semblent accessibles au droit d’asile. Nous faisons un premier examen depuis Paris puis nos équipes vont sur place interroger les demandeurs et instruisent le dossier. Les personnes qui obtiennent une protection ont droit à un droit de séjour d’un ou de dix ans selon les cas. La décision est alors acquise, sous réserve de vérification d’ordre sécuritaire du ministère de l’intérieur. Les personnes sont ensuite accueillies en France dans des dispositifs d’hébergement pour réfugiés. »

Objectif plus que triplé

Si, jusqu’ici, la relocalisation n’a pas tenu ses promesses (avec 27 625 migrants relocalisés sur un engagement européen initial de 160 000 pour 2016 et 2017), la réinstallation a été jusqu’ici plus près de ses objectifs, puisque 17 305 des 22 504 opérations prévues depuis la Jordanie et le Liban avaient été réalisées fin septembre, auxquelles se sont rajoutés 8 834 Syriens depuis la Turquie, selon un bilan de la Commission européenne, décrypté par l’association Forum réfugiés Cosi. La France, elle, a accueilli 2 663 réinstallés depuis ces trois pays, majoritairement syriens.

Si les nouveaux engagements français sont tenus, et s’il s’agit véritablement d’engagements supplémentaires, il s’agira donc de multiplier par plus que trois d’ici à 2019 le nombre de migrants réinstallés, et surtout d’étendre cette voie légale de migration à 3 000 Africains. L’objectif est double. Il s’agit à la fois d’éviter que des migrants traversent la Libye et la Méditerranée au péril de leur vie. Mais aussi de dissuader un certain nombre de migrants africains qui ne relèveraient pas du droit d’asile de poursuivre le voyage.

La Libye pas concernée

L’effort d’accueil sera de toute façon relatif quand on sait qu’en septembre, dans Le Monde, l’envoyé spécial du HCR pour la Méditerranée centrale, Vincent Cochetel, estimait le nombre de « personnes vulnérables » ayant besoin d’un transfert à « 83 500 au Tchad et 10 500 au Niger ».

Quant à ceux qui sont coincés en Libye, ils ne seront pas concernés. Alors qu’Emmanuel Macron avait un temps évoqué la possibilité de missions de ce genre en Libye, le gouvernement a confirmé que l’insécurité sur place rendait les choses inenvisageables pour l’instant.

Nathalie Birchem , le 10/10/2017 à 17h23 – Diasporaenligne.net

 

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=54553

Répondre

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES