Le Sénégalais qui aurait tué sa femme et sa fille déroute la justice américaine | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

Le Sénégalais qui aurait tué sa femme et sa fille déroute la justice américaine

La justice américaine croyait sans doute avoir fait le plus difficile, faire avouer au suspect un double meurtre contre une peine allégée. Elle vient d’être prise à contrepied.

L’affaire ? Celle concernant El Hadji Diop, ce Sénégalais qui aurait tué sa femme et sa fille, au mois d’avril dernier, avant de poster les images de l’horreur sur les réseaux sociaux avec cette légende sibylline : « Elles viennent juste de mourir et je serai le prochain. Qui pour m’arrêter ? »

Poursuivi pour ces crimes, il avait accepté de plaider coupable d’un meurtre au deuxième degré et d’un homicide volontaire. Une façon d’éviter la peine de mort ou l’emprisonnement à vie pour écoper entre 30 et 38 ans de prison.

Hier, le procès d’El Hadji Diop s’est ouvert devant le tribunal de Wake County. Mais à la barre, rapporte Les Échos, l’accusé a retourné sa veste en plaidant non coupable. L’affaire a été renvoyée.

Avant de lever la séance, informe le journal, le juge a mis en garde le mis en cause : « Si vous quittez la salle d’audience aujourd’hui en refusant l’accord, il ne sera pas renouvelé. »

El Hadji Diop quittera la salle en maintenant qu’il est innocent.

Auteur: Seneweb news-RP (Les Échos) – Diasporaenligne.net

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=54451

Répondre

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES