Migration: le Maroc assume un rôle de rassembleur et d’interprète entre deux continents (DG de l’OIM) | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

Migration: le Maroc assume un rôle de rassembleur et d’interprète entre deux continents (DG de l’OIM)

William Lacy Swing, Director-General of the International Organization for Migration (IOM) attends a news conferenceLe Maroc assume « un rôle de rassembleur et d’interprète entre deux continents », l’Europe et l’Afrique, pour des solutions à la problématique migratoire, a affirmé le directeur général de l’Organisation internationale des migrations (OIM), William-Lacy Swing.

Dans une déclaration à la MAP à l’occasion du sommet international sur la migration qui s’ouvre mercredi à Malte, M. Swing a indiqué que le Royaume « se place tout naturellement dans son rôle » de par sa situation géographique stratégique, ses voies de communication privilégiées et son sens développé du droit des migrants.

« Les enjeux de la Valette sont évidemment de taille », a-t-il souligné, en précisant qu’il s’agit de s’attaquer aux causes profondes du phénomène, de mettre sur pied des filières de migration légale, de renforcer la protection des migrants, de s’attaquer au trafic des êtres humains et de coopérer à leur retour.

Il a, dans cette optique, assuré que l’organisation internationale des migrations apportera au débat « son expérience, ses compétences et sa conviction que la bonne volonté de tout un chacun mènera à un plan d’action utile et bénéfique aux deux continents ».

Le sommet de La Valette est, selon M. Swing, l’aboutissement d’un long cheminement parsemé d’échanges, de débats et de consultations intenses mais fructueuses entre les pays d’Europe et d’Afrique.
De l’avis du directeur général de l’OIM, la dynamique migratoire doit être perçue comme une force de construction et de communication « qui doit être maîtrisée et pour être maîtrisée, elle demande d’être étudiée et comprise ». « Transfrontalière par définition, la migration entraîne nécessairement le besoin du dialogue à l’échelle régionale et sur les mécanismes de coopération entre les pays d’immigration, d’émigration et de transit », a-t-il noté.

Le sommet international de La Valette, a dit M. Swing, fournit aux pays participants une plate-forme d’échange, permettant de mieux comprendre la réalité complexe des migrations et de renforcer mutuellement leurs capacités à répondre aux exigences de ce phénomène.

Les discussions portent sur les moyens de remédier aux causes profondes du problème, dans une logique de contribution à la stabilité et au développement économique, mais aussi à la promotion de voies légales de migration et à la protection des migrants, particulièrement les groupes vulnérables.

Dans un souci de prévention de la migration irrégulière, le sommet devrait donner naissance à un Fonds fiduciaire dédié à l’Afrique, mis sur pied à l’initiative de la Commission européenne avec un capital de départ d’environ 1,8 milliard d’euros sur cinq ans.

11 novembre 2015
Diasporaenligne.net

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=36288

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES