Mr. Malick Babou Guèye | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

Mr. Malick Babou Guèye

Malick Babou GuèyeMr. Malick Babou Guèye
Président de l’ONG « Enfance Sénégalaise »
Haldenstrasse 2O
6006 Lucerne
Suisse

Tél : 00 41 795 35 6989
enfancesenegalaise5@gmail.com

Né en Côte d’Ivoire, Malick Babou Guèye est rentré pour la première
fois au Sénégal en 1955, où il continua ses études à l’école Malick SY
en classe de CM1 qu’il partageait  avec FEU DJIBRIL DIOP MAMBETTY.
Après obtention du Certificat d`études élémentaires et ayant un grand
talent dans la musique, le jeune Malick Babou Guèye décroche quatre
radios crochets à cette époque, et devient aussitôt populaire à Dakar.

Comme il s’intéressait aussi à l’Art, Malick Babou Guèye s’oriente
vers le septième Art sous l’influence de son ami et frère FEU DJIBRIL
DIOP MAME BETTY qui voulait absolument faire de lui un vrai acteur de
cinéma comme son idole Iba Guèye fils du premier président de
l’Assemblée nationale du Sénégal.

Figurant déjà dans le film LIBERTE 1, Malick Babou Guèye décide
d’entamer une carrière artistique en s’inscrivant pour des études
poussées au théâtre du palais où il a fait la rencontre du talentueux
MAURICE SONAR SENGHOR qui fut le Directeur Général, de FEU ABDOULAYE
DIOP LE DIECTEUR ARTISTIQUE et dramatique, et enfin de Douta SECK
comme professeur de danse qui le dévoila aux yeux du public et le
rebaptise BARYTON.

Malgré toutes les opportunités et les différentes possibilités qui
s’offraient à lui, MBG comme l’appelait les intimes, a préféré quitter
la scène et partir en aventure vers d’autres cieux plus cléments.
Première étape, l’Espagne où il ne reste qu’un petit moment avant de
rejoindre Toulouse en France où il obtient un job temporaire pour la
journée uniquement pour gagner de l’argent qu’il envoyait à sa petite
maman restée au Sénégal. Il  continue ses études artistiques le soir,
ce qui lui a ouvert le chemin vers Paris pour pouvoir accéder aux
grandes écoles.

Après la France, notre baroudeur prend armes et bagages pour les pays
Scandinaves, puis se rend en Allemagne, Autriche, Suisse où il réside
en ce moment. Quel itinéraire pour ce Sénégalais, établi en Suisse
depuis quarante (40) ans ! Malick Babou Guèye, puisque c’est de lui
qu’il s’agit, touché par les efforts et l’engagement de son pays
d’origine le Sénégal pour la cause de l’enfant sénégalais a ainsi
décidé de mettre en place Suisse une ONG dénommée  « L’enfance
sénégalaise ».

Ayant quitté son pays depuis 1963, Malick Babou Guèye se souvient
qu’il a été talibé (apprenant coranique) et qu’il a eu à mendier pour
avoir sa subsistance. Il martèle pour que nul ne l’ignore, qu’être
talibé n’est pas un obstacle à la réussite sociale. Malick Babou
Guèye, qui parle et écrit pas moins de huit (8) langues, jouit
actuellement d’un statut social de haut rang en pays helvètique. Il
compte, avec son ONG, mettre à profit ses relations en Suisse, en
particulier, et en Europe, en général, pour aider l’enfance
sénégalaise, particulièrement les enfants démunis, handicapés,
mendiants. Car, comme il le dit,  » la réussite ne dépend pas du
statut social et ces enfants peuvent, un jour, grandement contribuer
au développement de notre nation «. Comme il compte le faire lui-même,
en bon patriote.

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=6399

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES