Diaspora En Ligne

Objectif 2014 en Belgique : Pour la sauvegarde des mémoires de l’ancienne génération d’immigrés marocains

L’association Diversité Sur Scènes organise samedi prochain un soirée baptisée « Objectif 2014 : 50 ans de présence marocaine en Belgique ». Cet évènement sera le premier d’une série d’autres qui commémoreront le cinquanteraire de l’immigration marocaine en terre belge. Le but est de sauvegarder les mémoires de l’ancienne génération qui, bientôt, ne sera plus. Pour l’instant, les artistes du Maroc ne sont pas encore dans le bain.

Au début de l’année prochaine, la communauté marocaine de Belgique célébrera les 50 ans de l’immigration marocaine en Belgique. Pour commémorer cet évènement historique, l’association Diversité Sur Scènes lance Objectif 2014. Il s’agit d’un espace d’échange et d’expression qui réunira divers artistes belgo-marocains.

Des pièces théâtrales, des poèmes, ou encore des chansons raconteront l’histoire de ces Marocains qui ont quitté leur terre d’origine pour servir de main d’œuvre dans le pays d’Albert II. « Nous avons voulu profiter de l’anniversaire du partenariat Maroc-Belgique pour mettre l’accent sur le fait que les mémoires de l’ancienne génération vont disparaitre dans 10 ou 15 ans, voire moins, parce que ces gens sont déjà âgés de 80 ans et plus », explique à Yabiladi.com Rabah Kaddouri de Diversités Sur Scènes.

Une Belge raconte l’histoire de sa belle-mère marocaine

Dans le cadre de ce projet, l’association a pour mission de « récolter » les mémoires et de « raconter » l’histoire via un spectacle de musique ou le théâtre. Ainsi, « les personnes intéressées peuvent recueillir les mémoires de leur famille, indique M. Kaddouri. Si elles veulent partager l’histoire de leur famille avec le grand public, elles peuvent le faire. A ce moment, nous nous chargeons de la distribution via la radio, les réseaux sociaux, etc ».

Le projet est « très bien perçu » en Belgique, selon M. Kaddouri. « Ce matin encore, j’ai reçu une dame qui m’a envoyé ses documents, confie-t-il. Elle raconte l’histoire de sa belle-mère, son parcours des montagnes du Rif à Tanger, et de Tanger à Bruxelles, tout cela sous forme de poème. Ce qui est intéressant, c’est que la femme n’est pas marocaine. C’est une Belge qui a épousé un Marocain et elle avait une relation forte avec sa belle-mère ».

Pas encore de contact avec le Maroc

Pour démarrer ce projet, Diversité Sur Scène organise, ce samedi 18 mai au centre culturel l’Espace Magh à Bruxelles, une soirée baptisée « Objectif 2014 : 50 ans de présence marocaine en Belgique ». Elle verra la participation de plusieurs artistes locaux. « Je crois que nous ferons salle comble, estime l’organisateur. Nous sommes déjà à 300 places. A 350, on va arrêter, parce que la salle de spectacle du centre culturelle ne peut contenir plus de monde ».

L’association prévoit « une série d’actions » en 2014. Et elle est déjà en pleine préparation. Mais pour l’instant les artistes du Maroc ne sont pas encore engagés. « Nous n’avons vraiment pas encore de contact avec le Maroc », signale M. Kaddouri. Toutefois un artiste comme Jamal Lababsi est pressenti pour les prochains évènements.

 


Soirée Objectif 2014 – Le 18 MAI, 19h30, à l… par diversitesurscenes

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=7363

Répondre

Current ye@r *

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2013. TOUS DROITS RESERVES