Rivlin : Israël a échoué avec la communauté éthiopienne | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

Rivlin : Israël a échoué avec la communauté éthiopienne

Ethiopiens d'IsraélAvant de nouvelles manifestations contre les violences policières, Rivlin admet des erreurs et Netanyahu promet de rendre le racisme « méprisable et odieux »

Israël n’a pas fait assez pour les Éthiopiens s’installant en Israël. C’est ce que le président Reuven Rivlin a déclaré dimanche, reconnaissant des années de négligence, alors que la communauté éthiopienne israélienne organisait une cérémonie de commémoration en l’honneur de ceux qui sont morts en rejoignant l’Etat juif.

La cérémonie officielle, à laquelle a également assisté le Premier ministre Benjamin Netanyahu et d’autres responsables politiques, a lieu à un moment où Israël se débat avec ce que certains considèrent comme un racisme séculaire et institutionnalisé et qui a été révélé au grand public dans une série de manifestations.

« Nous n’avons pas vu, nous n’avons pas agi correctement et nous n’avons pas assez écouté », a déclaré Rivlin lors de la cérémonie au cimetière du mont Herzl à Jérusalem.

« Et, en plus de notre besoin d’autocritique et de reconnaissance [de nos torts], il faut que nous fassions preuve de confiance en notre capacité à corriger », a ajouté le président.

« L’Etat d’Israël ne peut se permettre que ses fils et filles si prometteurs se sentent déconnectés et aliénés » a poursuivi Rivlin.

Entre 1979 et 1990, Israël a organisé plusieurs convois de Juifs Ethiopiens vers Israël via le Soudan. Des centaines ou, selon certaines estimations, des milliers de personnes sont mortes sur le trajet de l’Ethiopie vers les camps soudanais sur le chemin d’Israël.

Cependant, beaucoup de voix de la communauté affirment que, après leur arrivée en Israël, ils ont été accueillis dans un pays qui n’a pas mis en place assez de moyens pour les intégrer.

Une vidéo où l’on peut voir la police battre un soldat noir, apparemment sans raison, a fait surface fin avril et a déclenché une vague de manifestations, dont une à Tel Aviv qui a dégénéré, avec des dizaines de blessés et d’arrestations.

Une autre manifestation est prévue ce lundi à Tel Aviv.

Lors de la cérémonie, Netanyahu, dont le quatrième gouvernement a prêté serment ce jeudi, a indiqué qu’il allait former un comité ministériel spécial cette semaine pour aborder toutes les questions de discrimination et de racisme.

« Nous allons apporter un plan global au gouvernement, qui touchera tous les domaines », a déclaré le Premier ministre. « Il n’y a absolument aucune place pour le racisme et la discrimination dans notre société ».

Des Juifs Ethiopiens assistent à la cérémonie de commémoration en souvenir des morts sur le chemin d'Israël, le 17 mai au Mont Herzl. (Crédit : Gil Yochanan/POOL)

« Nous allons transformer le racisme en quelque chose de méprisable et odieux. Il y a des sociétés qui ont réussi à s’élever au-dessus de cette saleté ».

Après sa rencontre avec la communauté éthiopienne il y a deux semaines, Netanyahu a promis de « lutter contre le racisme et la discrimination de toutes les manières possibles ».

Le Premier ministre a également reconnu les difficultés rencontrées par la communauté lors de son immigration en Israël.

« A Jérusalem, nous avons entendu votre cri » a déclaré M. Netanyahu dans son discours. « Toute la nation l’a entendu et moi aussi ».

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=30725

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES