SOS Méditerranée lauréate du prix UNESCO Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

SOS Méditerranée lauréate du prix UNESCO Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix

Sauver, protéger et témoigner

jusqu’à ce que la Méditerranée redevienne un espace de Paix”

SOS MEDITERRANEE, a reçu officiellement ce mardi 27 juin à Paris au siège de l’UNESCO le prix Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix qui lui a été décerné avec l’ancienne maire de Lampedusa, Giusi Nicolini.

SOS MEDITERRANEE, association fondée fin 2015 par de simples citoyens européens, a accueilli cette distinction avec une profonde humilité, comme une reconnaissance de l’engagement et de l’éthique de ses équipes de professionnels et de volontaires en mer et à terre, animés par des valeurs de solidarité et d’humanité.

SOS MEDITERRANEE dédie ce prix à toutes les personnes qui ont perdu la vie en mer ces dernières années et formule l’espoir que cette distinction puisse conduire à une prise de conscience et de la responsabilité partagée.

En 16 mois d’opérations en mer, l’Aquarius, bateau de 77 mètres affrété par la toute jeune association citoyenne SOS MEDITERRANEE, a porté secours à plus de 19.481 personnes – dont 7.457 depuis début 2017 – au cours de 119 opérations de sauvetage.

L’engagement croissant des ONG et de la société civile, auprès des gardes côtes italiens, est aujourd’hui devenu essentiel en Méditerranée, mais l’impératif du sauvetage en mer ne peut être abandonné aux seuls ONG.

Alors que le nombre de traversées augmente, à la veille d’un été qui s’annonce plus catastrophique que jamais, SOS MEDITERRANEE appelle à une prise de conscience urgente et au déploiement immédiat d’un dispositif de sauvetage adéquat pour faire face à cette crise humanitaire qui se déroule aux portes de l’Europe, au large des côtes libyennes.

C’est une véritable flotte de sauvetage européenne qu’il faut mettre en place, dans le respect absolu des conventions maritimes et du droit international” a déclaré Sophie Beau dans son discours pour la cérémonie de remise du prix Houphouët Boigny à l’UNESCO.

Notre deuxième responsabilité partagée est de protéger ces personnes en fuite. Il est indécent, cynique, et contraire au droit de renvoyer ces exilés vers la Libye, terre de leur persécution. Et il est du devoir de nos Etats d’accorder une protection aux personnes dont la vie est en danger” a ajouté la vice-présidente de SOS MEDITERRANEE.

SOS MEDITERRANEE invite enfin les responsables politiques à adopter une approche digne, responsable et respectueuse de la vie humaine de cette tragédie quotidienne en Méditerranée et à mettre en place des politiques audacieuses sur les questions migratoires et l’accueil des réfugiés.

Le Prix Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix a déjà été décerné à des personnalités reconnues pour leur action sur la scène internationale comme François Hollande, Nelson Mandela et Frederik W. De Klerk, Yitzhak Rabin, Shimon Pérès et Yasser Arafat, le Roi Juan Carlos d’Espagne et l’ancien Président américain, Jimmy Carter.

Crédits photos : Patrick Bar

 

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=52631

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES