Un médecin a décidé de ne plus soigner ses patients racistes et anti-migrants | Réseau International Diaspora En Ligne
Réseau International Diaspora En Ligne

Un médecin a décidé de ne plus soigner ses patients racistes et anti-migrants

Dans le Piémont italien, l’accueil de migrants agite une petite commune. Ses habitants ont décidé de s’opposer à leur venue, notamment par des messages et des propos racistes et xénophobes. Mais face à ce comportement hostile, un médecin a décidé de soigner les migrants, mais pas les racistes.

Le Dr. Corrado Lauro, médecin généraliste, vient d’entrer en résistance. Il a décidé de ne plus soigner ses patients racistes et xénophobes. Le docteur a fait ce choix suite à la présence d’écriteaux où l’on pouvait lire : « Ceci n’est pas un conseil, c’est une menace, nous ne voulons pas de nègres ». Un message en réaction à l’arrivée d’une vingtaine de migrants et demandeurs d’asile depuis quelques semaines, accueillis par la paroisse de Cuneo. Ces arrivées ont beaucoup agité la commune, à un point qu’une partie de la population locale « a violemment protesté » et menacé de s’en prendre directement aux migrants, rapporte Le Quotidien du médecin.

Une décision qui divise le pays

Le médecin a exprimé son choix à travers un post sur Facebook. Et forcément, son message a vite fait le tour des réseaux sociaux, provoquant la colère, mais aussi l’admiration des internautes. Mais cette décision va encore plus loin, et prend une tournure politique. Le comité de soutien du candidat de droite aux prochaines élections municipales souhaite porter plainte contre le généraliste pour violation du serment d’Hippocrate. Plusieurs personnes reprochent au médecin de faire de la politique, et non de la médecine.

Auteur: La Depeche – Diasporaenligne.net

Comments

comments

URL courte: http://diasporaenligne.net/?p=51873

Les commentaires sont fermés

Galerie photo

Copyright : RESEAU DIASPORA EN LIGNE 2000-2016. TOUS DROITS RESERVES